Mon parcours

Mon parcours est largement autodidacte. Pour avoir travaillé dans des milieux très divers et vécu des réalités territoriales parfois éloignées, les frontières entre classes sociales, entre public et privé, entre territoires n’ont tout simplement pas de sens pour moi. Je crois à la vision partagée, au projet qui en découle, à l’action collective qui le concrétise. L’important, ce sont les gens : pas les théories ou les organisations, qui sont simplement des outils pour penser et agir. Leader, expert, équipier : mes missions varient au service du projet. Ma devise préférée est « tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin ! ».

Porteuse de valeurs humanistes, laïques et féministes, je suis engagée au parti socialiste depuis 1999. Je me retrouve tout à fait dans l’affirmation d’un projet politique au croisement des transitions et de la justice sociale.

Je suis mariée à un militant des mobilités actives, j’ai 48 ans et deux enfants de 15 et 12 ans. Je suis élue socialiste du Finistère depuis 2001, actuellement vice-Présidente de Brest Métropole en charge des politiques européennes et contractuelles et Conseillère Départementale en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et des affaires européennes.

Au cœur des dossiers et des engagements contractuels avec l’Etat, la région et le département, des coopérations urbaines (ententes Brest-Morlaix-Lanion et Brest-Quimper) et métropolitaines (pôle métropolitain Loire-Bretagne et pôle métropolitain du Pays de Brest, contrat de réciprocité ville-campagne avec le pays Centre Ouest Bretagne), je promeut les intérêts de l’Ouest Breton auprès des décideurs nationaux et européens.

Je participe aux travaux de la chaire Territoires et Mutations de l’Action Publique de Science Po Rennes, au titre de Brest Métropole et du Département du Finistère, membres fondateurs. Très active dans cet interface entre acteurs académiques et acteurs de la gouvernance territoriale,  j’ai contribué à l’accueil de la quatrième édition de l’École d’Été à Brest en 2019 sur le thème « Démocratie locale, décentralisation et gouvernance multiniveaux : Les territoires sans l’État ? ». Je participe également aux travaux de Plate Forme d’Observation des Projets et Stratégies Urbaines (POPSU) Brest porté par l’Etat en interministériel sur le thème « la Métropole et les autres », ainsi qu’à la « Fabrique Prospective des Coopérations Territoriales » du Commissariat Général à l’Egalité des Territoires.

Entrepreneure de formation (Brest Business School puis HEC Executive Education), je développe une vision à 360C° des politiques publiques et milite pour une intelligence territoriale à toutes les échelles. Je suis spécialiste des stratégies (dernièrement Stratégie Métropolitaine Européenne de Territoire de Brest Métropole, Stratégie Européenne de Territoire du Finistère, Schéma de Développement Universitaire et Scientifique du Finistère) et du leadership public dans le développement local.

Entre 2004 et 2014 j’ai piloté la réglementation d’urbanisme commercial pour Brest et son pays en tant que vice-Présidente chargée du commerce et présidé la société d’économie mixte Brest Métropole Aménagement qui opère les extensions et les grands projets de renouvellement urbain.

Auditrice de l’Institut des Hautes Etudes D’Aménagement du Territoire (IHEDATE) en 2009 (promotion énergie et formes urbaines), j’ai développé la visibilité de Brest dans les réseaux en présidant le comité d’ingénierie des territoires puis le think tank « Financer autrement les projets publics » de la Fédération Nationale des Entreprises Publiques Locales entre 2012 et 2014. Je suis l’élue de référence du réseau France Urbaine pour les questions européennes.

Membre du CESER de Bretagne entre 2013 et 2016 en tant que personnalité qualifiée en aménagement, j’ai observé l’affirmation concomitante des récits régionaux et métropolitains et étudié plus particulièrement les stratégies d’aménagement durable.

Je suis intervenue ponctuellement pour former les futurs cadres de la fonction publique territoriale en tant que formatrice consultante (Fort&Clair Formation et Conseil), notamment à l’Université de Bretagne Occidentale (IPAG Master 2 avec un cours d’urbanisme et d’aménagement « La Fabrique de la Ville »), ou au CNFPT Pantin pour la préparation au concours d’attaché territorial.