Browsing Tag

ENSTA

Département du Finistère

La commission permanente du 6 juin 2017 accorde plus de 600 000 euros à l’enseignement supérieur et à la recherche en Finistère

 

 

Le programme d’action 300 est particulièrement mis à contribution lors de cette session de la commission permanente du Conseil Départemental en date du 6 juin. Des dossiers défense, sciences marines, biotechnologies, agro-alimentaire sont ainsi financés du nord au sud du département, ainsi que des équipements pédagogiques pour différentes composantes à l’Université de Bretagne Occidentale. Ces subventions sont indispensables à la performance de nos établissements et de nos laboratoires, avec une valeur ajoutée territoriale indiscutable et des retombées immédiates pour notre tissu économique.

En voici quelques exemples :

  • 23 000 € à l’ENSTA Bretagne pour le projet SOPHIE STIC&Ondes,
    inscrit dans le CPER 2015-2020,
    • 52 363 € à ADRIA Développement pour l’acquisition d’équipements
    de recherche et développement sur la période 2017-2019, projet inscrit au
    CPER 2015-2020,
    • 90 000 € à Yncréa Ouest pour le soutien au développement de sa
    recherche sur l’année 2017,
    • 204 396 € à l’UBO répartie sur 11 projets d’acquisition
    d’équipements pédagogiques,
    • 149 855 € à la Région Bretagne pour le projet OCEACTIF, labellisé
    par le pôle de compétitivité Mer Bretagne Atlantique, à destination de la
    Station biologique de Roscoff (CNRS),
    • 24 422 € à la Région Bretagne pour le projet PHYMIA 2, labellisé par
    le pôle de compétitivité Valorial, répartie de la façon suivante : 16 884 € pour
    ADRIA développement et 7 538 € pour l’UBO,
    • 58 014 € à la Région Bretagne pour le projet FRESH, labellisé par le
    pôle de compétitivité Valorial, à destination de Vegenov

Dans le cadre du Schéma Départemental de Développement Universitaire et Scientifique du Finistère, des discussions sont en cours pour réviser nos dispositifs d’intervention. L’idée est de mieux territorialiser nos soutiens, de mieux prioriser nos actions en accord avec les autres financeurs, d’aller vers la valorisation des pratiques innovantes chez nos partenaires. En espérant que nos marges de manœuvre budgétaires, très étroites et en diminution constante, nous permettent cet exercice d’intelligence collective…

Département du Finistère

Le Finistère en pointe pour soutenir sa recherche

Dossier de la commission permanente du conseil départemental du Finistère du lundi 6 juin 2016

La commission permanente du conseil départemental du Finistère du lundi 6 juin 2016 a programmé 869 000 € de crédit pour la recherche

 

En commission permanente du conseil départemental aujourd’hui, nous programmons des crédits du programme d’action numéro 300 « soutenir l’enseignement supérieur et la recherche » pour presque 869 000 €.

Dans le cadre de la participation du Département au financement du Contrat de Plan Etat-Région, IFREMER se voit attribuer une subvention de 475 000 € pour la poursuite du projet DATARMOR. Il s’agit d’un centre de données marines à l’usage du pôle national Océan. Ces moyens informatiques de grande puissance permettent le stockage, le traitement et le calcul de données liées à l’observation des océans. Tous les acteurs de la recherche pourront en bénéficier, mais également les entreprises dans le domaine des sciences marines.

Pour aider au fonctionnement de l’Université de Bretagne Occidentale, 280 000 € sont répartis entre 26 dossiers. Parmi ceux-ci, des subventions aux sites universitaires de Quimper et Morlaix, un soutien aux politiques culturelles et européenne de l’UBO, l’organisation de l’Open Factory 2016…

Vient ensuite la subvention de fonctionnement à l’Ecole Supérieure d’Art de Bretagne pour 75 000 €, répartis entre 47 027 € sur le site de Brest et 27 973 € pour Quimper.

Enfin le soutien aux colloques : 30 290 € pour 27 colloques organisés par l’UBO, 6 000 € au CNRS pour l’organisation du congrès international de la chimie à Brest (évènement exceptionnel de portée mondiale !), 2 500 € à l’ENSTA pour un colloque sur la formation des ingénieurs.

Le Département apporte un soutien décisif à ces organismes, contribuant à les ancrer dans notre territoire. Nos étudiants y trouvent des conditions de travail adaptées et proches de chez eux, les labos se voient abonder les moyens de leur excellence. Avec la présidente Sarrabezolles, nous revendiquons cette action volontariste, qui sera pérenisée dans le futur projet stratégique départemental.